Fronfron55

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ronald Laing, avant la partie de tennis

ICI S'INSÈRE UN CURIEUX FRAGMENT, NON DATÉ, portant les numéros de pages « 15 » et « 16 ».

Anne Jalevski annote ces réflexions, indiquant une « page 158 » à laquelle se référerait le texte.

 

« Disons que je la » (?) traite quand même <comme une femme> , comme ma première image (ma mère) de la femme, alors que je me transforme pour plaire à toutes les autres femmes. Il faudrait que j'ose me montrer désagréable avec les autres femmes et ce serait à bon escient, bien sûr, quitte à perdre la « possibilité » d'être accepté d'elles.

Luxuriance rmn.JPG

Le patient hait le médecin parce qu'il rouvre la blessure et il se hait lui-même de se laisser toucher : cette citation, reportée au moteur de recherche Google, si décrié par les humanistes DE MON CUL, a levé le mystère : il s'agit du MOI DIVISÉ de Ronald Laing, le plus pur génie de la psychiatrie. Il meurt d'une crise cardiaque pendant un match de tennis à Saint-Tropez en 1989. Et ceci vient encore du moteur de recherche si couvert de fange par la gauche, qui est devenue l'incarnation même des sorbonagres et sorbonicoles torpillés par François Rabelais.

« Je voudrais bien laisser tout cela, dormir en effet, dans l'appréhension de la crise du « retour d'âge », 47 ans.

Cf. p. 149 (bas) : Haïr sans être coupable. Le patient est effrayé par ses propres problèmes car ce sont eux qui l'ont détruit.

| Avec un ψχ femme, j'aurais davantage l'impression de me mesurer à quelqu'un de ma taille, alors

|qu'un homme n'est pas à la hauteur.

J'aimerais, exact, être violé par le médecin : qu'il me choque serait salutaire (cela prouverait (?) que je ne lui serais pas indifférent – du moins, professionnellement.

ÉVITER QUE QUOI QUE CE SOIT VOUS PÉNÈTRE

(on peut détruire le médecin, ou être détruit)

ø Mon « moi » social est hélas bel et bien, en partie, moi.

Les créatures que je rencontre dans Ce macchabée disait sont de faux oi. Accentuer la banalité Guy Luxienne de Michel Parmentier.

« Je suis prisonnière, mais pas seule ».

« Il pourrait être aussi terrible de voir de quoi j'ai l'air. Parce que, alors, je pourrais constater que je suis comme les autres gens d'ici.

| J'ai encore peur d'abandonner la caverne, malgré ses horreurs, car c'est seulement là | | que je me sens capable de conserver un certain sens de mon identité (exact)|

« Oui, je veux retrouver la caverne.

Là, je sais où je suis ».

Il faudrait pouvoir se souvenir, ou savoir, que sa mère vous a aimé lorsqu'on était tout petit. Tu parles !

Schizophrénie = différence à préserver ( ? ? ? )

Se sentir l'enfant du psychiatre : ???

Mon désir de retraite en effet peut être assimilé à un désir de clinique… « Là, on me laissait tranquille.

R | « Le monde continuait, à l'extérieur, mais j'avais un monde à l'intérieur de moi, que ||personne ne pouvait atteindre et déranger »

Oui, mais j'interprète cela sinon comme un progrès, du moins comme une étape vers lui.

Et ailleurs qu'à la clinique, |au cloître,| qu'aurions-nous, en effet ? À moins de risquer, de lutter…

Gueuler contre mes parents ou attendre leur mort ?

Plutôt laisser le statu quo que révéler de plus en plus ses fissures. Aussi bien mon père s'est-il aperçu de tout. Ma mère fait semblant de ne rien savoir. « Les médecins n'ont essayé que d'arranger les choses entre mes parents et moi. C'était sans espoir. »

Je n'aspire pas à avoir « de nouveaux parents ». Ou alors, à croire enfin en un idéal. Anne, par ses personnages, se serait-elle recréé d'autres parents ?

Noter : on guérit d'abord semble-t-il en calquant la vision du médecin : je n'existais que parce que vous vouliez que je le fasse.

Avoir une personnalité relève de l'hybris prométhéenne. Et de l'hybridité.

ROCHER >>>> insensible |

AIGLE >>>>>> dévorateur |

= MÈRE

 

L'AIGLE DÉVORATEUR DES ENTRAILLES

= INVERSE DE L'ALLAITEMENT

(ce qu'on a empêché Anne de faire)

AIMER QUELQU'UN = LUI ÊTRE IDENTIQUE

Exact en ce qui me concerne

Faim d'amour = faim de bouffe = enlaidissement

>>> confirmation du manque de mérite de l'amour… (A. écrit : ah non)

 

X X X X

 

Schizophrénie = du moi / et du non-moi.

>>> ÉMOTION = RISQUE DE TUER OU D'ÊTRE TUÉ

Je ne sens la douleur des autres que comme une mise en accusation (ma mère toujours malade)

(Anne ajoute : exact ) >>> « Je crois que je me serais tué plutôt

Heureusement, je n'ai pas eu de désir de non-vie. que de faire du mal à quelqu'un d'autre ».

 

p. 158 Le spectre du jardin sauvage

 

Julie, « schizophrène chronique, typiquement « 'inaccessible' »

Essaie de devenir une personne réelle, ce qu'elle ne se sent pas être.

« UN ENFANT A ÉTÉ ASSASSINÉ »

 

FIN des propos de Ronald Laing

Les commentaires sont fermés.