Fronfron55

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

terre cuite;table des matières;impatience

  • Impatiences techniques

    « ISBN – pubis repetita placenta - 2-907-601-47-4 », je savais bien que vous l'aviez oublié bande de joints de culasse, et pour couronner le tout,comme on dit en Chine, « Imprimé à Hong-Kong”  - encore libre nom de d'là – ce qui explique les fautes - « par Colorcraft. » Déjà je vous sens tout frémissants ! Qu'y a-t-il en face ! Qu'y a-t-il en face ! Eh bien, le sommaire, bande d'amateurs : une « Table des matières ! » Moi j'aurais appelé ça « Sommaire », mais là il s'agit de matières, et je ne résiste pas à ce jeu de mot constitutif, placée sous une roue, la matière fait cale ! « Préface, 5.

    «1 Petit historique, [page] 9

    « 2 Le nériage ou la magie des terres mêlées, 11

    « 3. Quelques généralités de base, 15

    « 4. Le local et l'outillage, 23

    "5 Les moules, 27

    6 Les marbrés, 30

    Le petit marbré (ou marbré serré), 36

    Le marbré lâche » (prout, moi aussi), 40

    7 Motifs géométriques, 43

    La rayure, 44

    Le tressage, 47

    Les plumes, 52

    Les petits carrés (damiers), 58 – non, connards de racistes, les métis présentent de très jolis tons mêlés, et non pas des faces de damiers.

    8 Les incrustations

    Jeu de cartes, 63

    9 Séchage, émaillage, cuisson, 72

    Postface, 79. »

    Au moins, ce n'est pas long.

    La page 4 présente une sélection des œuvres de Mireille de Reilhan, soit, sur des préentoirs en pierre et de gauche à droite et de haut en bas – ne visitez pas tous les château de la Loire ; vous risquez de vous trouver avec un guide fou, qui vous explique une par une toutes les assiettes suspendues aux murs, en refermant derrière soi la pièce précédente, pou rvous empêcher de vous évader, ou de voler ! tandis que la suivante (vous avez vérifié sournoisement) n'est pas encore ouverte, ce qui vous oblige à écouter l'interminable commentaire de l'assiettologue) – une assiette, un pot, un supporte-pot carré Allah ou akbar verticale sur un chevalet, un deuxième pot, une assiette jaune cachant l'autre brune, quatre grands plats à plat en demi-cercle dont deux coupés par le cadre photographique, deux écuelles irrégulièrement placées l'une dans l'autre, une autre isolée ; plus un autre arc-de cercle de productions au premier plan, un angle de carré, un plat bleu aux motifs vermiculés, un cendrier carré, un autre plat aux couleurs de vomi noirâtre.

    Page 5, Préface :

    « Dans la plupart des grandes mythologies » - eh oui, c'est comme la lecture des textes saints : quand on a fini, on reprend - « en Orient comme en Occident, des contes cosmogoniques mettent en scène les rapports premiers des hommes et des dieux : la création de l'univers matériel comme celle des espèces vivantes qui le peuplent. »   J'ai fini ! J'ai fini ! J'ai finiiiiiiiii !!!