Fronfron55 Proullaud296

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Divines divagations

  • Le pique-nique familial...

    • @ Quand j'y repense, tout n'est pas si sombre.

    • Je me suis complu à ne me souvenir que du désagréable.

    • Explorations de Pasly solitaire, en parlant seul. Les creuttes visibles.

    • La pulvériseuse.

    • Le monde imaginaire, à lier à mes souvenirs.

    • Charabia, - liens (« biens » ?), bœufs, boisx [sic] =, etc...

    • « Gratter à la binette » les escaliers de Buzancy.

    • L'œil-de-bœuf, les élèves en rangs qui s'éloignent. La cour semblait immense.

    • ÷ Je me vois toujours gai, pas plus insupportable qu'un autre, très marqué par la promiscuité, simplement.

    • Désolidarisation de celui qui s'est cru persécuté

    • mais n'oublions pas que mes chocs subis ont été réels.

    • Mes souvenirs, à la file, mais creusés, isolés en épisodes finis, sans exagérer, ne pas faire un recueil pour Eurêka...

    • Ces sujets m'intéressent, mais il me les faut terminer (lapsus freudien ?) - DO miner.

    • Antécédents : Le grand Meaulnes, etc., Pagnol.

    • Orgueil : rentrer dans un cadre littéraire commun aux autres.

    • ` Je ne veux faire l'attendri que les jours où je le serai sinon j'aimerais être aigre et sanglant.

    • Comment utiliser tous ces matériaux ?

    • THEMES

    • Titre global de l'œuvre : « La mécanique compensatoire »

    • Thèmes entrevus :

        • promenades seul avec le Père (à Tanger, interruption)

        • (quelques-unes après le mariage) – Escapades. Mon père m'adorait,

          comme une prolongation de lui. Il pouvait sans honte s'aimer

en moi.



Les commentaires sont fermés.